Saint-Georges les Bains

église Saint-Georges.

De style roman bien marqué, cette église est tout ce qu’il reste d’un prieuré crée en 998. A cette date le roi de Bourgogne, Rodolphe III, fait don de la villa « Sancti Georgi di Misaco » à l‘abbaye de Cluny fondée depuis peu.

La partie absidale date du XIIème  siècle. L’édifice est composée d’une nef à deux travées, flanquée, à la croisée du transept de deux chapelles. Le chœur vouté en cul-de-four, est inscrit dans un chevet plat.

1200px-Saint_Georges_les_Bains

Quant au sol il est constitué de grandes dalles de pierre. Le village s’est donc développé autour du prieuré. Bien modeste, il n’a jamais compté plus de deux ou trois moines, et a perduré avec des hauts et des bas jusqu’à la Révolution, car après 1789, il n’est plus questions de prieurs mais seulement de curés.

Les rapports réguliers des visiteurs de Cluny au cours du XIVème siècle laissent penser que le prieuré est dynamique et bien enraciné, puisque en 1296, le visiteur demande l’assistance du prieur de St Georges, pour vérifier les comptes du prieuré de Rompon. Mais par la suite les bâtiments se dégradent (peste, guerres de religion) le prieur et le curé font faire des réparations.

Le vitrail en couleur, éclairant l’autel avec les soleil du matin,représentent Saint Georges, le Saint Patron du village, terrassant le dragon. Ce vitrail fut gracieusement offert par un réfugié belge en remerciements du bon accueil que lui avaient fait les habitants de Saint Georges les Bains pendant la guerre de 14-18.

L’intérieur de L’église a été réaménagée à la fin des années 1960, et a été entièrement restaurée en 2007.

Depuis 2012, Saint-Georges est devenu le 109ème site Clunisien français

et le 151ème européen. La rose de Cluny apposée près de la porte de l’église fait foi de son passé monastique.

Saint-Georges-les-Bains

d’après l’association « Autrefois Saint-Georges »

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com